search slide
search slide
pages bottom

Représentations théâtrales – atelier théâtre MJC/SSO – les 19 et 20 juin 2019 à 19h.30 à Louise Labé – détail des pièces ci-dessous

AFFICHE THEATRE (2)

 

 

MERCREDI 19 juin à 19h30

enfants groupe 1 :
Moustique de Fabien Arca
« Moustique est un petit garçon qui se pose plein de questions : où étions-nous avant d’être sur terre ? Comment faire pour être cirque ? Pourquoi faut-il bien s’habiller le jour d’un enterrement ? Que faire face aux grands qui s’en prennent toujours à nous ? La langue maternelle d’accord, mais la langue paternelle c’est quoi ? Qui est derrière la porte ?…
Au gré d’une succession de courtes scènes, nous partageons la vie et les interrogations du petit garçon qui est entouré de ses parents, aimants mais un peu rigides, de sa grande sœur qui le prend toujours pour un petit, de son super copain… Et puis un jour, il rencontre Crevette, une fillette de son âge.
Fabien Arca compose une fresque du monde vue à travers les perceptions et les pensées de l’enfant (la pièce est ponctuée de monologues de Moustique) avec un regard tendre, où se mêlent humour et poésie. »
suivi de :
enfants groupe 2 :
Jardin secret de Fabien Arca
«Quand Mina est chez son père, la plupart du temps elle s’ennuie. Pourtant, ce jour-là, par la fenêtre de sa chambre, elle voit un garçon qui s’introduit dans son jardin. Que fait-il là ? Pourquoi se cache-t-il ? Curieuse, pas farouche, plutôt vive d’esprit, elle va à sa rencontre. Elle voudrait en faire son prisonnier, ou jouer avec lui, ou…
Fabien Arca s’intéresse à cet instant précis où les sentiments se bousculent. Alternant scènes dialoguées et pensées intimes, il fait un portrait drôle et touchant de ce monde entre enfance et adolescence. »
JEUDI 20 juin à 19h30 :
Groupes adultes et adolescents
Musée haut, musée bas! de Jean-Michel Ribes
« Musée haut, musée bas comme un songe toboggan. Glissade d’une salle à l’autre. Vite, en courbe, en arrière, sur le côté, dans le mille et puis doucement en l’air comme une pensée du matin. Cocasse le temps se casse. Visites zigzag. Parcours guidé sans perspective. La nature revient au galop et tombe l’art. Un peu triste mais rapidement car les musées sont amusants. »
(Jean-Michel Ribes, juin 2004).
Bookmark and Share

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>